Les fées au travail et au jeu

Les fées au travail et au jeu, écrit par Geoffrey Hodson, Editions Adyar (1995)

(Broché- 14,5 x 20,5 cm)

(168 pages)

__________________

Geoffrey Hodson, auteur de plus de cinquante livres sur l’ésotérisme, était un enseignant théosophique, voyant humanitaire, occultiste, mystique et gnostique. Grand clairvoyant et ce depuis l’enfance, il nous offre ce témoignage comme un cadeau qu’il faut ouvrir avec précaution et curiosité.
Je dois dire que je l’ai dévoré, tant il est intéressant et captivant. Son frère signe la préface et atteste des dires extraordinaires de Mr Hodson. Certains d’entre nous peuvent encore, mais ils sont trop peu nombreux, ressentir, observer et mieux comprendre que la majorité d’entre nous, le monde infiniment merveilleux des êtres élémentaires.
Cet ouvrage est ponctué de dessins personnels de l’auteur. Il décrit « la joie qui domine dans la vie des esprits de la nature, parce que leur vie est fusionnée avec l’intention divine ».
Quelle chance avons nous de pouvoir ainsi être les confidents d’un tel témoignage. Ce livre est magique, nous avons tant à apprendre!

Geoffrey Hodson, author of more than fifty books on esotericism, was a Theosophical teacher, humanitarian, occultist, mystic, and Gnostic. Great clairvoyant, he offers us this testimony as a gift that must be opened with precaution and curiosity.
I must say that I devoured him, so interesting and captivating. His brother signs the foreword and testifies to Mr. Hodson’s extraordinary statements. Some of us may still, but they are too few, feel, observe, and better understand than the majority, this infinitely marvelous world of elemental beings.
This book is punctuated by his personal drawings of the author. He describes « the joy that dominates in the life of the spirits of nature, because their life is merged with the divine intention ».
How lucky we are to be able to be the confidants of such a testimony. This book is magical, we have so much to learn!

Les Fabliaux des Animaux

Les fabliaux des animaux, écrit par Nathalie Valette, illustré par Clara Vialletelle, Belle Emeraude éditions (2007)

(Broché- 19 x 24 cm)

(77 pages)

__________________

J’aime quand le livre devient aussi un bel objet, où tout est beau, avant même d’arriver à la première page de lecture.
Ce bel ouvrage, qui n’est que le tome 1, ravira les oreilles de ceux qui entendront les fabuleuses histoires qu’il propose. Ils se laisseront simplement porter, profitant de la beauté des mots qu’emploie Nathalie Valette, avec beaucoup de délicatesse.
Quel parent ne rêverait pas d’un livre de fables? Un recueil de jolis vers, où la poésie et la douceur s’entremêlent. Quel joie de découvrir les personnages animaliers de ces neuf histoires captivantes.
Il y en a pour tous les goûts: petits compagnons des champs, des bois, des prairies mais aussi des étangs qui partagent ensemble ces pages, mais vivent séparément de belles aventures.
Les Editions Belle Emeraude mettent un point d’honneur à proposer à leurs lecteurs des contes merveilleux, des fables fabuleuses, des histoires extraordinaires.
La gratitude, la générosité, l’empathie y sont souvent représentées. On vit alors, main dans la main, ce que vivent les personnages. On ressent de très près leurs joies, leurs déconvenues, leurs soucis, et leur grand bonheur.
Ce très joli livre est non seulement un ravissement à découvrir, à lire mais aussi un outil merveilleux pour apprendre à nos petits bouts ce qu’à de plus beau la langue française: ces mots.
Il vous suffit, chers parents, de mettre le ton afin que l’histoire n’en paraisse que plus réaliste. Laissez vous donc aller et vivez, avec engouement et passion, ce beau moment de lecture!

I love when the book becomes a beautiful object, where everything is beautiful, even before reaching the first page of reading.
This beautiful book, which is only volume 1, will delight the ears of those who hear the fabulous stories it offers. They will simply let themselves be carried away, taking advantage of the beauty of the words used by Nathalie Valette, with great delicacy.
What parent would not dream of a book of fables? A collection of pretty verses, where poetry and sweetness intertwine. What a joy to discover the animal characters of these nine captivating stories.
There is something for everyone: little companions in the fields, woods, meadows, but also ponds that share these pages together, but live separately from beautiful adventures.
The Belle Emeraude Editions make it a point of honor to offer their readers wonderful stories, fabulous fables, extraordinary stories.
Gratitude, generosity, empathy are often represented. We live then, hand in hand, what the characters live. We feel very close their joys, their disappointments, their worries, and their great happiness.
This very nice book is not only a delight to discover, to read but also a wonderful tool to teach our little ones what more beautiful French language: these words.
All you need to do is set the tone so that the story only seems more realistic. So let yourself go and live, with enthusiasm and passion, this beautiful moment of reading!

La maison des amis

La maison des amis, écrit par Patricia Hegarty et illustré par Greg Abbott, Caterpillar Books (2017)

(Relié- 26,8 x 23,9 cm)

(32 pages)

__________________

Voici un album, qui vient récemment de paraître. Ce beau livre, à la couverture de toile, est un hymne à la générosité.
Il aurait aussi bien pu s’intituler « Comment ouvrir son coeur aux autres ».
C’est l’histoire d’une petite souris. Elle rêve, seule dans sa clairière, de vivre dans un endroit où la joie serait reine. Rien qu’en y pensant, elle sourit elle même! Et voilà, qu’elle va faire la rencontre d’une grenouille. Cette dernière ne sait pas où elle pourrait dormir car sa mare est toute asséchée. Mais la souris, qui ne perd pas son sourire va vite la rassurer! Son rêve prend forme, elle va donc construire une jolie maison où tout le monde sera le bienvenu. Les nouveaux amis vont ensuite rencontrer de petits lapins effrayés, de nombreux oiseaux égarés et aussi un ours tout triste d’être seul.
Pas de souci pour la souris! Chacun est accueilli, comme il se doit, avec enthousiasme et joie!
Vous l’aurez bien compris, ce livre est un enchantement à partager et se prête volontiers à la lecture du soir. Ces pages, aux tailles différentes, laissent entrevoir une partie de l’histoire à venir et suscite la curiosité. De jolis sentiments, un conte où tout le monde finit par être dans la joie!

Here is an album, which recently appeared. This beautiful book, on the canvas cover, is a hymn to generosity.
It could also be called « How to open one’s heart to others ».
It’s the story of a little mouse. She dreams, alone in her clearing, to live in a place where joy would be queen. Just thinking of it, she smiles herself! And now she is going to meet a frog. The latter does not know where she could sleep because her pool is all dried up. But the mouse, which does not lose its smile will quickly reassure it! Her dream takes shape, she will build a nice house where everyone will be welcome. The new friends will then encounter frightened little rabbits, many misguided birds and also a bear sad to be alone.
No worries for the mouse! Everyone is welcomed, as it should be, with enthusiasm and joy!
You will understand, this book is a delight to share and lends itself readily to evening reading. These pages, of different sizes, give a glimpse of a part of the history to come and arouse curiosity. Nice feelings, a tale where everyone ends up being in the joy!

Pour découvrir l’univers merveilleux de Greg Abbott

Princess Matching Game

Princess Matching Game, illustré par Brigette Barrager, design par Amelia May Anderson, Starlite Development (2014)

(Boite reliée et aimanté- 23 x 23 cm)

(72 cartes)

__________________

Voici un jeu memory des plus originaux. Brigette Barrager a eu la bonne idée de travailler en collaboration avec Amélia May Anderson, qui signe le design de cette belle collection de cartes, qui, vous l’aurez reconnu, s’inspire entièrement du livre  » Twelve Dancing Princesses« . Seul ou à plusieurs, les 72 cartes proposées permettent de jouer à tout âge. Plusieurs thèmes sont à découvrir, tels que de jolis fleurs, des châteaux, les personnages du livre mais aussi quelques animaux.
Le packaging est vraiment top. La boite de rangement, au bord aimanté, reste des plus pratique, permettant au contenu de ne pas s’en échapper. J’ai personnellement disposé les petites cartes dans de jolis sachets de tissu brillant doré.

La règle:
-Disposer les différentes cartes, retournées, après les avoir mélangées.
-Le premier joueur retourne deux cartes, au hasard, avant de les repositionner dans le sens du départ.
-Ainsi de suite, jusqu’à arriver à retrouver deux cartes identiques. Dans ce cas, le joueur a le droit de recommencer.
-Le gagnant est celui qui rassemble le plus de couples à la fin du jeu.

Si vous voulez découvrir l’univers de Brigette Barrager.

Here is a memory game of the most original. Brigette Barrager had the good idea to work in collaboration with Amélia May Anderson, who signs the design of this beautiful collection of cards, which, you have recognized, is inspired entirely by the book  » Twelve Dancing Princesses« . Alone or with several, the 72 cards proposed allow to play at any age. Several themes are to be discovered, such as pretty flowers, castles, the characters of the book but also some animals.
The packaging is really top. The storage box, with the magnetic edge, remains of the most practical, allowing the contents not to escape. I personally arranged the small cards in pretty bags of gleaming golden fabric.

The rule:
-Dispose the different cards, returned, after mixing them.
-The first player returns two cards, randomly, before repositioning them in the direction of departure.
– So on, until you find two identical cards. In this case, the player has the right to start again.
-The winner is the one that brings together the most couples at the end of the game.

Autumn

Autumn, illustré par Gerda Muller, Floris Books (1994)

(Relié- 16,8 x 19,8 cm)

(12 cartes)

__________________

Les livres de Gerda Muller ont bercé notre enfance. Nous connaissons tous « Les trois petits cochons », « Les quatre musiciens de Brême », ou encore « Boucles d’Or et les trois ours ». Ici, l’automne qui fait partie d’une petite collection de quatre livres, représentant les quatre saisons. Des livres que l’enfant peut facilement prendre en main, aux couleurs vintages, sans texte. On y retrouve, avec simplicité, l’esprit, les activités, les couleurs de chacune des saisons annoncées. Il laisse une entière place à l’imagination, car chacun peut ainsi créer sa propre histoire.

« Quand je travaille seule dans mon atelier, je ressens la présence d’un enfant qui regarde et souvent me guide. C’est pour lui que je travaille. » Gerda Muller

Gerda Muller’s books lulled our childhood. We all know « The three little pigs », « The four musicians of Bremen », or « Boucles d’Or and the three bears ». Here fall is part of a small collection of four books, representing the four seasons. Books that the child can easily take in hand, with vintage colors, without text. You will find, with simplicity, the spirit, the activities, the colors of each of the seasons announced. It leaves room for imagination, because everyone can create their own story.

« When I work alone in my studio, I feel the presence of a child who looks and often guides me. It is for him that I work. » Gerda Muller

Love is

Love is, illustré par Claire Keane et écrit par Diane Adams, Chronicle Books LLC (2017)

(Relié- 19,5 x 24,4 cm)

(32 pages)

__________________

Tant de poésie pour ce doux livre, signé Diane Adams (Two Hands to Love You), où nous retrouvons les illustrations, que j’aime tant, de Claire Keane. Son univers touchant et affectueux fait, chaque fois, briller les yeux de mon enfant. Nous allons, au fil des pages, qui se tournent, suivre l’histoire de cette petite fille qui croise la route d’un caneton. Une grande amitié sincère va alors naître. Elle le soigne, s’occupe de lui, il est si fragile.
Nous découvrirons, avec elle, les éclats de rire, les surprises, les désagréments, les petites tristesses et l’amour qu’ils partageront ensemble durant une année. Car, ce délai passé, le caneton, devenu grand, doit, à son tour, s’envoler, et rejoindre les siens.
L’écriture y est « enlevée », rythmée par de jolis vers, tandis que les dessins irradient d’affection et de bonheur. C’est un livre merveilleux et inspirant, qui pose la question de l’amour et qui offre à sa lecture, l’occasion de partager des valeurs comme l’entraide, la joie, la liberté et l’amitié.

So much poetry for this sweet book, signed Diane Adams (Two Hands to Love You), where we find the illustrations, which I like so much, by Claire Keane. His touching and affectionate universe makes, each time, the eyes of my child. In the course of the pages, we turn, to follow the story of this little girl who crosses the path of a duckling. A great sincere friendship will then arise. She looks after him, takes care of him, he is so fragile.
We will discover, with her, the bursts of laughter, the surprises, the annoyances, the little sadnesses and the love that they will share together during a year. For, after this delay, the duckling, who has grown up, must fly in his turn and join his family.
The writing is « removed », rhythmic by pretty verses, while the drawings radiate affection and happiness. It is a wonderful and inspiring book, because it offers the opportunity to share values ​​such as mutual help, joy, freedom, and love.

Pour découvrir l’univers merveilleux de Claire Keane

Papillons et autres petites bêtes de chez Usborne

Papillons et autres petites bêtes , illustré par Bethan Janine, Usborne Publishing Ltd (2017)

(Relié- 29 x 25 cm)

(24 pages)

Les éditions Usborne ont bien fait de collaborer avec la talentueuse Janine Bethan. Après « Jolis jardins » , elle signe ce nouvel ouvrage de décalcomanie, cette fois ci portant sur les papillons et petites bêbêtes qui nous entourent. Elle aime à dire que son inspiration vient de la nature, de la faune et de la flore.
Cette activité, liée au coloriage, est très apaisante. Les couleurs et les tons de ce beau livre relié nous invitent à plonger dans un bel univers printanier. Les enfants, aussi, se régalent à crayonner, inventer, plongeant ainsi en pleine nature, au pays des insectes rigolos.
Sentez vous déjà la douce brise que font les ailes déployées des papillons?

The Usborne editions did well to collaborate with the talented Janine Bethan. After « Pretty Gardens » , she signs this new decal book, this time on the butterflies and small beetles that surround us. She likes to say that her inspiration comes from nature, fauna and flora.
This activity, linked to the coloring, is very soothing. The colors and tones of this beautiful bound book invite us to plunge into a beautiful spring universe. The children, too, feast on crafting, inventing, so plunging in the wilderness, in the country funny insects.
Do you already feel the soft breeze of the wings of the butterflies?

Pour découvrir l’univers merveilleux de Bethan Janine

Le journal de Fanette et Filipin, Automne

Le journal de Fanette et Filipin, écrit et illustré par toute une équipe, Belle Emeraude

(Broché- 24 x 17 cm)

(52 pages)

__________________

Je suis extrêmement heureuse de vous parler, aujourd’hui, de Belle Emeraude, une maison d’édition où les ouvrages sont véritablement adorables. On y retrouve de beaux livres reliés, illustrés d’aquarelle ou de tableaux en laine, réalisés à la main. Tout n’y est que couleurs et douceur.
Nous plongeons dans un monde merveilleux où l’amitié, l’entraide, la générosité sont naturellement au cœur de chaque histoire proposée. Mais c’est sans oublier nos amis, les habitants de la forêt, invisibles pour certains, qui se montrent cependant à ceux qui ont l’esprit ouvert.
Je partagerai avec vous, très prochainement, certaines de ces histoires où la magie et l’enchantement y sont décrits avec beaucoup de tendresse.
Mais voici Fanette, cette jolie petite fille aux boucles d’or, tellement heureuse de nous présenter son ami Filipin, le lutin des bois. A chaque saison, les deux amis complices découvrent ensemble histoires, jeux, devinettes, cuisine et bricolage variés. Ils nous entraînent, de bon cœur, avec eux, retrouver les saveurs de l’Automne.

Au départ, un petit sommaire tout coloré et amusant.

Les jolies histoires mettent en valeur notre belle nature et ceux qui y vivent.

De petits jeux ludiques ponctuent le journal.

Les fées, les lutins et les gnomes, non plus, ne sont pas oubliés.

De nombreuses activités manuelles y sont présentes. Elles privilégient les matériaux naturels, où bien les objets trouvés dans la nature.

Dansons et mimons cette douce chanson et découvrons plus loin, un très beau poème sur les ondines.

Les histoires sont tournées vers la tolérance et l’acceptation de l’autre. Elles méritent que l’on y mette le ton et que l’on « vive » les personnages avec entrain et joie.

On y apprend toutes sortes de choses, que ce soit les légumes, leurs formes ou leurs couleurs, mais aussi les rapaces, avec, dans ce numéro, la chouette et le hibou.

Mamie Jeanne a eu la gentillesse de partager avec nous une recette onctueuse, celle des légumes grillés d’automne! Bon appétit les amis et merci mamie!

A présent, un peu de dessin, avec ces formes extraordinaires à reproduire en famille. On trace, on colorie et l’on s’amuse!

Cette double page est tombée à pic, avec ces mots rassurants dédiés aux parents. La lecture et l’écriture sont deux sujets parfois préoccupants. Recevoir ainsi quelques conseils bienveillants est toujours salvateur.

Je finirai avec cette page 21, où l’on nous propose de réaliser la fée de l’automne, comment mieux terminer…

Le journal de Fanette et Filipin vous réserve bien d’autres belles surprises! Un immense coup de cœur ici.

« Nous le voulions Beau, parce que le monde est Beau.
Nous le voulions plein de douceur et de couleur.
Nous le voulions drôle et plein de vie, comme sont les enfants.
Nous le voulions en lien avec les saisons pour que les enfants puissent vivre au plus près du rythme de la Nature. » Valérie Dogna, rédactrice en chef du journal de fanette et Filipin dans le journal des Champs.

Once Upon a Cloud

Once Upon a Cloud, écrit et illustré par Claire Keane, Penguin Group (2015)

(Relié- 27,8 x 22,3 cm)

(36 pages)

__________________

Ce si joli livre est un de mes gros gros coup de cœur. Les dessins de Claire Keane sont, pour moi, de pures merveilles. Son indiscutable talent, la douceur des couleurs choisies, son coup de crayon unique, et l’amour qu’elle apporte au packaging et à la couverture font de ses ouvrages de véritables livres de collection.
Once upon a cloud, nous raconte l’histoire de Céleste et de sa recherche d’un cadeau « pas comme les autres ». En effet, celui ci est destiné à sa maman. Il doit donc être parfait pour elle. A force d’y penser, elle emmène alors cette réflexion, jusque dans ses rêves. Son petit chien est là, lui aussi. C’est le vent qui va les emporter, les emporter loin dans le ciel.
Quel voyage merveilleux! Les étoiles l’attendent et la conduisent vers la lune qui a tant de belles histoires à lui conter. Puis, elle a la chance d’assister au lever du soleil, illuminant peu à peu le ciel. C’est amusant, la lune est un vieil homme, portant un bonnet de nuit et le soleil est une reine, affublée d’une couronne brillante. Son escapade s’achève, elle rentre chez elle, de nouveau accompagnée par le vent. Il la dépose doucement dans un champ fleuri. Et c’est là, qu’elle choisit avec soin, celles qui orneront le bouquet qu’elle confectionne. Avec l’aide de ses nouveaux amis, Celeste a enfin trouvé LE cadeau qui plairait le plus à sa maman…

This pretty book is one of my big big blow of heart. The drawings of Claire Keane are, for me, pure marvels. Her indisputable talent, the softness of the colors chosen, her unique pencil stroke, and the love she brings to packaging and cover make her books truly collector’s books.
« Once upon a cloud » tells us the story of Celeste and her search for a « no-other » gift. Indeed, this one is intended for his mother. So it must be perfect for her. By dint of thinking about it, she takes this reflection, even in her dreams. His little dog is there, too. It is the wind that will carry them away, carry them far into the sky.
What a wonderful journey! The stars await her and lead her to the moon that has so many beautiful stories to tell her. Then she has the chance to see the sun rise, illuminating the sky. It is amusing, the moon is an old man, wearing a night cap and the sun is a queen, decorated with a brilliant crown. Her escapade ends, she returns home, again accompanied by the wind. He deposits it gently in a flowery field. And it is there, that she chooses with care, those that will adorn the bouquet that she makes. With the help of her new friends, Celeste has finally found the gift that would please her most …

Pour découvrir l’univers merveilleux de Claire Keane

The Secret Garden

The Secret Garden, illustré par Brigette Barrager, revu par Frances Gilbert d’après le roman de Frances Hodgson Burnett, A little Golden Book (2017)

(Relié- 16,8 x 23 cm)

(24 pages)

__________________

« The Secret Garden », le livre incontournable à avoir dans sa bibliothèque! Edité aux Etats Unis par Frederick A. Stokes en 1911, il a rapidement été adapté. Plusieurs versions ont vu le jour dont celle ci qui permet aux plus petits de découvrir cette extraordinaire histoire.
Dans ce petit livre de 24 pages, on découvre cette enfant, qui répond au nom de Mary. Elle a plutôt mauvais caractère. On la dit capricieuse et hautaine. Elle est orpheline, cela explique peut être son comportement. Après avoir fait un très long voyage, elle arrive enfin chez son oncle, au manoir de Misselthwaite, sa nouvelle maison. Reçue par la gouvernante, elle trouve cet endroit lugubre et froid.
Mais au petit matin, Martha, la femme de chambre, lui raconte qu’un jardin secret existe dans la propriété et que personne n’a jamais eu l’autorisation d’y entrer. En effet, l’oncle de Mary a condamné son accès en enterrant la clé qui ouvrait la porte qui y menait. Mary va alors tout entreprendre pour percer ce mystère…

Si vous voulez découvrir l’univers de Brigette Barrager.

« The Secret Garden », the must-have book in his library! Edited in the United States by Frederick A. Stokes in 1911, it was quickly adapted. Several versions have emerged which allow the little ones to discover this extraordinary story.
In this little book of 24 pages, we discover this child, who answers Mary’s name. It has rather bad character. It is said to be capricious and haughty. She is an orphan, that explains her behavior. After a long journey, she finally arrived at her uncle’s house in Misselthwaite, her new home. Received by the housekeeper, she finds this place lugubrious and cold.
But in the early morning, Martha, the maid, tells her that a secret garden exists on the property and that no one has ever been allowed to enter it. Indeed, Mary’s uncle condemned her access by burying the key that opened the door leading to it. Mary will then undertake everything to break through this mystery …